Une toile très très américaine…trop peut-être

araignne americaine C’est le carton du moment aux Etats-Unis et un peu partout, en France aussi d’ailleurs. Et pourtant ce film est décevant. On s’attend à être plus dans le côté sombre et obscur du super héros mais cet aspect là est mal traité. Finalement je trouve que ce sont les scènes de comédie, un peu faciles il est vrai mais assez rafraichissante, qui sauvent un peu l’ensemble.
Ce qui était vraiment intéressant c’était de voir ce film avec le public texan. Public qui a trouvé très marrante la caricature du maitre d’hôtel français au restaurant, et il faut l’avouer qu’elle l’était, caricature amplement mérité vu le comportement des gens dans certains établissements français. Public qui s’est totalement désintéressé (papotements marqués) au moment où la tante de Peter lui explique que ce n’est à personne de décider si une personne doit vivre ou mourir même après avoir commis un meurtre, pour mémoire ici la peine de mort est toujours appliquée. Public qui a donc bien rit devant les facéties de Peter Parker, qui a été ému par les histoires de coeur et d’amitié, et qui a été bien content de voir les méchants battus*, et ceci de façon plus expressive qu’un public français, ce qui n’est pas forcément désagréable, ça fait du cinéma en salle une expérience plus collective. Public enfin qui a du certainement apprécier le passage de Spiderman en gros plan devant un drapeau américain. Cette scène là n’était déjà pas du meilleur effet à la fin du premier volet, là elle est carrément de trop…surement uniquement pour un non américain je le conçois.
Bref je ne suis pas critique de cinéma et en général j’aime plutôt bien les gros blockbusters “qui tachent” avec de l’héroïsme et tout mais là vous ne pourrez pas dire que je vous l’ai conseillé.

*Ah non ne me dites pas que je vous gâché un quelconque suspense.

5 Commentaires pour “Une toile très très américaine…trop peut-être”

  1. Nicoco dit:

    Oui l’image de Spideran passant devant le drapeaux américain, m’a sauté au yeux de manière assez impressionante. J’ai noté dans ce film pas mal de comique de décalage, c’est à dire, il sont super sérieux, et là d’un coup il y a un petit détail qui saute. Sinon ça m’étonne pour le maître d’hotel français. Parce qu’en france, il est italien (vous me suivez là ?). Sûrement parce qu’à l’étranger le stéréotype du romantique, est d’origine française, et qu’en france, ce sont les italiens qui ont cette image.

    Petit détail ma fois très intéressant…

  2. Jo dit:

    Pour la VF, on retiendra la meilleure blague du flim (c’est Bichon qui me l’a racontée, je n’etais pas la pour voir ce flim et vu les echos je ne le regrette pas) :
    “Peter, je te connais par coeur”, ou un truc du genre. Bref, de la grande blague.
    Sinon il parait que Memento est bien…

  3. Alex dit:

    la phrase exact c’est “Peter, elle me connait par coeur” et ce n’est pas du tout une blague car en VO il dit un truc du genre she knows me very well (ou équivalent) ,je pense juste que la traduction est mal faiteet j’ai détesté le film : long, phrase moralisatrice à deux balles …

    Et sinon en France on a la chance d’avoir une ressortie de Pink Floyd - The Wall dans 5 salles en France dont celle de Montbelliard ! si c’est pas de la chance ça. Donc j’ai pu voir le film au cinéma et ça déchire vraiment ! notament avec des places gratuites ( car ils avaient remplacer une séance de the wall par spiderman et quand on voit la puissance d’un groupe de fan de pink floyd de Franche Comté, on a gueulé surtout quand on se pointe un dimanche à 22h15 )
    il passe à paris aussi et les bobines vont tourner dans toute la France, je conseille donc à tous le monde d’aller le voir.

  4. ryo dit:

    Oh pierre dis pas du mal de ce superbe flim. Je l’ai pas vu, mais grâce au premier, j’ai pu passer pour intelligent en cours de filière sur la responsabilité. “Un grand pouvoir implique de grandes responsabilités.”, c’est la super classe.

  5. S@m dit:

    Moi je l’ai vu en VO.
    Globalement je suis d’accord avec Pierre avec du recul. Je rebondis sur ce que disait Nicoco, avec le comique de décalage, et je crois que le drapeau américain s’inscrit là-dedans. Je vois plutôt ça comme de l’autodérision.
    Après, même si il y a de grosses longeurs très kitchs assez souvent, j’ai quand même passé un bon moment…

    Bon il faut dire que j’avais un spiderman déguisé avec un gros bide dans la salle en début de séance, ça met de bonne humeur :-p

Une réaction ? Un commentaire ? C'est ici:


- nice1 - sales7