Barney de How I met your mother

BarneyJe vous ai déjà parlé de How I met your mother, cette série mettant en scène une bande de jeunes adultes rentrant tout juste dans la vie professionnelle. Il est temps aujourd’hui de vous présenter plus en détails un des personnages de cette bande: Barney.
D’un point de vue scénaristique, Barney c’est la caution humour de la série et cela tient au fait que c’est aussi le personnage le plus extrême dans ces comportements, surement un vrai bonheur pour les scénaristes. Il fait n’importe quoi, pourvu qu’il le fasse en costume cravate. Car Barney c’est aussi un type qui a réussi, il a un travail important bien qu’inavouable (la société qui l’embauche est connue pour faire des balles de tennis et de l’armement, mais la communication s’axe plutôt autour des balles de tennis), il a un grand appartement fait pour les conquêtes d’un soir, et comme je le disais il porte toujours des costumes bien taillé. Pourtant il n’en a pas toujours été ainsi. Barney était tendance hippie étant jeune jusqu’à ce que son amour de l’époque avec qui il croyait partager les mêmes idéaux le trompe avec un homme en cravate. C’est alors désillusionné, et dans un processus de transformation rappelant la naissance du sombre Darth Vader , qu’il se coupe les cheveux et enfile son premier costume.
Tout ça pour finalement nous offrir à chaque épisode une nouvelle excentricité de son histoire personnelle pour notre plus grand bonheur. Car après tout, bien qu’étant celui de la bande à donner l’impression d’être un adulte depuis toujours, Barney est le seul à être à 100% resté un enfant.

4 Commentaires pour “Barney de How I met your mother”

  1. Nicoco dit:

    Il est trop bien ce personnage. Souvent il passe pour être un homme sans coeur, utilisant les gens. Mais à chaque fois, qu’il fait un truc bien pour ses amis, on le découvre, enfin ils le découvrent que bien plus tard.

    “Eyh ! Have you met Ted ?”

  2. ryo dit:

    Raah tu spoiles comme un gros malade là. Tu oublies de dire que Barney est sympathique grâce à ses formules à la con “Awesomeness”, “Leeeeeegendary”, etc…

  3. Nicoco dit:

    Tell people What àTell people what àTell people What àTell people what ?

  4. Pierre dit:

    Et il est l’auteur de tellement d’autres néologismes et formules bizarres qu’il est impossible de toutes les écrire ici.
    “I’m Ted Mosby: the Architect!”

Une réaction ? Un commentaire ? C'est ici:


- nice1 - sales7