Picasa: le Itunes de vos photos

Posted on décembre 18th, 2007 under Houston, Technologies

Montage pile de photos picasa Oui je sais Picasa c’est connu depuis longtemps, c’est un produit racheté par Google, bref ce n’est pas à priori un sujet très original. Certes mais même ultra connu je n’avais pas eu l’occasion de tester ce service/logiciel et l’occasion s’est présentée ce samedi.
Voulant trouver une solution simple pour insérer des slideshows dans un blog Blogger (plateforme de blogs elle aussi propriété de Google), le premier service de partage qui m’est venu à l’esprit est Picasa. D’une pour sa notoriété et de deux parce que j’étais relativement confiant dans la compatibilité entre les deux services (Je vous ai déjà dit que les 2 apparenaient à la maison Google ?). Mais même sans parler de bloguer ou de partager des photos je me suis rendu compte que c’était aussi un vrai gestionnaire de photos.

Picasa, c’est en fait deux produits complémentaires, l’un en ligne l’autre non:

- D’une part un logiciel que vous installez sur votre ordinateur pour gérer vos photos. Ce programme, à la présentation soignée, répertorie toutes les images présentes sur votre ordinateur et vous permet de commenter vos photos, de les organiser par album, par date, de les afficher par lieux de prise de vue, etc. Par rapport à un simple explorateur Windows, la valeur ajoutée de Picasa est donc toutes les méta-données autour de vos photos. C’est d’ailleurs un peu pour cela que je le compare à un ITunes pour photo. Le logiciel propose bien entendu quelques autres options dont certaines assez ludiques telle que la création d’un effet pile de photo (cf l’exemple en image en haut à droite, cliquez pour agrandir).

-Mais Picasa c’est aussi un service web en ligne. Vous pouvez y stocker vos albums, localiser vos photos sur une carte, ajouter des commentaires et bien entendu tout ceci est fait pour communiquer avec le logiciel qui vous offre la possibilité d’uploader simplement des photos sur vos albums web. Une fois vos albums en ligne vous pouvez en faire des diaporamas, bloguer les images, les partager, et bien d’autres choses encore. Seul hic, si vous déclarez vos photos publiques elles apparaitront dans les résultats de recherche Google Images, ce qui peut être problématique si votre futur employeur tombe sur les photos de votre dernière soirée qui s’était terminée cravate autour de la tête. Là aussi l’aspect logiciel adossé à un service web me pousse à la comparaison avec ITunes.

Au final ça me semble être une bonne solution pour ceux qui prennent pas mal de photos numériques, aussi bien pour les gérer facilement sur leur machine que pour les exploiter en ligne.

P.S. Les photos du montage ont été prise lors du Texas Renaissance Festival, une petite attraction organisée non loin de Houston qui regroupe comme son nom de l’indique pas les d’adeptes du genre médieval-fantasy. Et pour couper court à tout ragot non je ne connais pas le gobelin de la photo.

Ce weekend où j’ai commencé ma conversion…à ITunes. Mode d’emploi

Posted on novembre 27th, 2007 under Musique, Technologies

ITunes Cover flowL’idée faisait son chemin depuis un moment. Et voilà qu’il y a un mois j’ai franchis le pas. Moi qui décochait systématiquement toute option permettant d’obtenir ITunes avec Quicktime, j’ai volontairement téléchargé et installé le logiciel d’Apple. Pour quelles raisonsàPour faire simple disons que je trouve qu’ITunes remet en valeur la musique au format numérique. Car attention, installer ITunes ce n’est pas simplement changer de lecteur audio, c’est - un peu pompeusement dit sans doute - repenser la façon d’organiser, de collectionner et d’écouter sa musique. Et il faut dire que cette valeur ajoutée d’ITunes est aussi une grosse barrière à son adoption car si l’on a déjà une collection de mp3, en encodant ses CDs par exemple, et que l’on souhaite profiter pleinement d’Itunes il faut plus ou moins se plier aux exercices suivants:

- ré-étiquetter ( retaguer ou éditer les tags ID3 ) correctement ses fichiers mp3 pour leur attribuer un nom d’artiste, un titre d’album, un titre de chanson, un genre, etc. Ceci est essentiel pour que les fichiers soient ensuite triés correctement par ITunes mais aussi pour pouvoir naviguer agréablement entre les albums, les artistes et les courant musicaux. Un bon logiciel gratuit comme Mp3Tag faisant bien l’affaire. Il permet comme d’autres de rechercher les informations relatives au morceau sur des bases de données en ligne comme FreeDB.

- Glisser les albums dans la bibliothèque d’Itunes pour que celui-ci recopie les fichiers dans un répertoire propre et avec une organisation qui suit scrupuleusement les tags ID3 de vos fichiers.

- Pour profiter pleinement de la fonction Cover Flow qui permet de “manipuler” les albums comme si l’on tenait leur pochette, il est aussi nécessaire d’associer l’image de la jaquette à chaque album. L’opération est simple dans ITunes, un simple glisser déposer suffit. Le plus dur étant de trouver les pochettes mais dans un tel cas un site de vente de musique comme amazon.com vous aide souvent.

Personnellement après avoir passer une bonne demi-journée à trier ma musique, j’ai décidé que je ferais ça au fur et à mesure que me prend l’envie d’en écouter. Je rajouterai mes albums petit à petit dans la bibliothèque ITunes. Peut être que pour m’éviter toute cette peine la prochaine fois j’achèterai directement l’album tout bien préparé sur l’ITune Store avant de le transférer via ITunes sur mon futur IPod. Mais… Mais! que m’arrive-t-il ?


- nice1 - sales7